Logiciel de facturation BTP

Choisissez le meilleur logiciel de facturation BTP pour votre activité d’artisan en vérifiant qu’il satisfait à l’ensemble de vos obligations comptables.

  • 22 avril 2022
Logiciel de facturation BTP

Le BTP — Bâtiment et Travaux Publics — est un secteur d’activité regroupant toutes les activités de conception et construction des bâtiments publics et privés, industriels ou non, ainsi que les infrastructures, dont les routes et les canalisations. Pour créer votre entreprise, vous devez vous conformer aux exigences imposées par la loi, dont une comptabilité correspondant à votre statut juridique. Le logiciel de facturation BTP est conçu pour gérer les éléments comptables, ainsi que pour faciliter la relation avec vos prospects et clients lorsqu’il s’agit d’éditer des devis.

Les métiers du BTP

Le BTP est l’un des plus gros secteurs d’activité en France avec 555 000 entreprises pour 641 000 salariés. Le chiffre d’affaires total du BTP dépasse les 84 milliards d’euros. Enfin, 38 % des artisans français travaillent dans le domaine de la construction.

Voici quelques-uns des métiers du BTP que vous pouvez exercer en indépendant. Pour chacun d’entre eux, vous devez vous renseigner sur les conditions préalables à remplir : autorisations spécifiques, diplômes, expérience, assurances professionnelles, sécurité des travailleurs sur les chantiers, etc.

  • BIM manager (Bâtiments et Infrastructures Modélisés).
  • Carreleur.
  • Charpentier.
  • Chef de chantier.
  • Conducteur d’engins de TP.
  • Conducteur de travaux.
  • Constructeur de routes.
  • Dessinateur projeteur.
  • Économiste de la construction.
  • Électricien.
  • Géomètre-topographe.
  • Grutier.
  • Ingénieur du BTP.
  • Ingénieur en génie climatique.
  • Maçon.
  • Menuisier.
  • Monteur en installations thermiques.
  • Peintre en bâtiment.
  • Plombier.
  • Serrurier métallier.

Vous choisissez votre statut juridique en fonction de votre métier et de la configuration de votre entreprise. Une fois défini, vous êtes fixé sur vos obligations comptables et pouvez sélectionner le logiciel de facturation BTP adéquat.

Le logiciel de facturation BTP pour les artisans en microentreprise ou auto-entreprise

Les régimes de la microentreprise ou de l’auto entrepreneur offrent l’avantage d’imposer une comptabilité des plus sommaires. Une fois immatriculé au répertoire des métiers, l’artisan n’a nul besoin d’un comptable ou d’un expert-comptable. Un bon logiciel de facturation BTP lui suffit pour répondre à ses obligations comptables :

1.     tenir un livre des recettes répertoriant chronologiquement le montant et l’origine des recettes encaissées ;

2.     si son activité ne consiste pas uniquement à la prestation de services, tenir un registre récapitulant l’ensemble des achats ;

3.     établissement d’une facturation numérotée.

En fonction de votre métier, vous devez tenir compte des achats des matières premières qui ne peuvent être intégrées dans la comptabilité de l’auto entrepreneur. Vous pouvez demander à vos clients de régler l’achat des matériaux et ne facturer que la main-d’œuvre.

Les obligations comptables des artisans choisissant le régime réel d’imposition

Les artisans choisissant le régime réel d’imposition (régime réel normal ou régime réel simplifié) sont soumis aux mêmes règles que les commerçants, c’est-à-dire la tenue d’une comptabilité commerciale.

Le logiciel de facturation BTP pour le régime réel d’imposition

Lorsque vous choisissez le régime réel d’imposition, vous devez satisfaire aux obligations suivantes :

1.     facturation numérotée ;

2.     enregistrement chronologique des mouvements affectant le patrimoine de l’entreprise : achats, factures clients, banque, etc. Chaque élément doit être accompagné d’une pièce justificative (facture d’achat, facture de vente ou relevé bancaire) ;

3.     tenue d’un inventaire annuel qui répertorie les éléments actifs et passifs du patrimoine de l’entreprise ;

4.     établissement des comptes annuels à la fin de chaque exercice et issu des enregistrements comptables et de l’inventaire : bilan, compte de résultat et annexe ;

5.     tenue des livres comptables.

Les comptes annuels

Tout artisan du BTP régi par le régime réel d’imposition doit produire 3 documents annuels. Vous pouvez présenter de manière simplifiée le bilan et le compte de résultat si votre entreprise ne franchit pas 2 des 3 seuils suivants :

1.     8 000 000 € de chiffre d’affaires hors taxes ;

2.     4 000 000 d’euros de total bilan ;

3.     50 salariés.

1 — Le bilan

Le bilan évalue le patrimoine de l’entreprise à la date de clôture. Il décrit les actifs (trésorerie, stock, créances et immobilisations) et détaille le passif qui recense les emprunts et les dettes.

2 — Le compte de résultat

Le compte de résultat met en balance les charges de l’entreprise (salaires, achats, locations, etc.) et les actifs de l’entreprise au travers de son chiffre d’affaires. La différence entre les deux éléments traduit la performance de la société sur une année.

3 — L’annexe comptable

L’annexe comptable complète les tableaux chiffrés par des informations expliquant certains de leurs éléments, afin d’en faciliter la compréhension.

Si vous êtes soumis au régime réel simplifié d’imposition, vous bénéficiez d’une dispense d’établissement de l’annexe comptable. Vous pouvez également opter pour la comptabilité de trésorerie et évaluer forfaitairement vos stocks et vos en-cours.

La dispense de l’annexe comptable concerne les artisans dont l’entreprise embauche moins de 10 salariés, dont le chiffre d’affaires hors taxes est inférieur à 700 000 € ou dont le bilan ne dépasse pas 350 000 €.

Les deux livres comptables obligatoires pour les artisans du BTP

En tant qu’artisan du BTP, vous devez tenir deux livres comptables :

  1. livre-journal reprenant chronologiquement l’ensemble des opérations enregistrées en comptabilité ;
  2. grand-livre recensant les opérations enregistrées en comptabilité, regroupées par numéro de compte, puis par chronologie.

Ces deux livres doivent être conservés durant au moins 10 ans après la clôture de l’exercice. Avec un logiciel de facturation BTP comme Bizyness, vos éléments sont conservés dans un cloud. Vous n’avez donc pas à vous soucier de la pérennité de vos fichiers qui restent accessibles à tout moment.

La comptabilité de trésorerie pour le régime réel d’imposition

Si vous êtes au régime réel simplifié d’imposition, vous avez la possibilité de tenir une comptabilité de trésorerie. Durant l’année, vous devez simplement tenir compte des décaissements et des encaissements. Vous effectuerez le rapprochement avec les créances et les dettes à la date de clôture seulement.

L’obligation d’établir une facturation encadrée pour le BTP

Chaque prestation de service et chaque vente fait obligatoirement l’objet de l’édition d’une facture. Pour que celle-ci soit légale, vous devez respecter les mentions obligatoires. En cas de litige, si votre facture n’est pas conforme, vous aurez du mal à vous défendre contre les impayés. D’autre part, si vous utilisez un logiciel de facturation BTP comme Bizyness, vous avez l’assurance d’être en règle et de ne risquer aucun redressement en cas de contrôle fiscal.

Les mentions légales préformatées dans le logiciel de comptabilité BTP

  • Renseignements relatifs au vendeur : forme juridique de la société et capital social, nom ou dénomination sociale, adresse du siège social, numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés, numéro SIREN et numéro de TVA intracommunautaire.
  • Renseignements relatifs à l’acheteur : nom ou dénomination sociale, adresse et numéro de TVA intracommunautaire. Adresse de facturation si elle est différente que celle du chantier.
  • Date de la facture.
  • Numéro de la facture : chaque facture porte un numéro unique. La numérotation se base sur une séquence chronologique et continue. Toute facture indue doit faire l’objet d’un avoir.
  • Numéro du bon de commande correspondant.
  • Quantité, dénomination et prix unitaire hors TVA.
  • Rabais, remises ristournes ou escomptes.
  • Taux de TVA.
  • Prix total hors TVA et montant total de la TVA.
  • Date de règlement et pénalités encourues en cas de retard de paiement.
  • Conditions d’escompte.

Votre logiciel de facturation BTP doit gérer toutes les opérations comptables qui ont été listées ici. Il doit aussi simplifier votre gestion commerciale, avec une interface simple et intuitive. Elle vous permet de gérer vos fichiers clients et fournisseurs et édite en quelques clics les devis, avant de les transformer en facture à la fin de votre chantier.

Prenez le temps de tester les logiciels de comptabilité BTP pour sélectionner le plus adapté à votre activité. Ils vous proposent généralement une période d’essai gratuite qui vous permet d’explorer leurs fonctionnalités et d’éprouver leur simplicité d’utilisation.

Besoin d'aide pour gérer simplement votre entreprise ?

Rejoignez nos centaines de clients déjà satisfaits ! Essayez Bizyness gratuitement pendant 30 jours, sans engagement ni carte de crédit.

© 2022 Bizyness. Développé avec en Haute-Savoie.