Créer sa boutique en ligne de produits pour le bain

Suivez notre tutoriel pour créer votre boutique en ligne de produits pour le bain en choisissant les meilleures options pour garantir votre réussite.

  • 21 juillet 2022
Créer sa boutique en ligne de produits pour le bain

Le secteur d’activité des cosmétiques en général et des produits de bain en particulier est florissant sur Internet. En contrepartie, la concurrence est rude, ce qui vous oblige à préparer votre projet avec minutie avant de vous lancer. Il va aussi falloir vous démarquer de vos concurrents pour vous faire une place sur le marché. Voici les étapes essentielles à suivre pour créer sa boutique en ligne de produits pour le bain.

1.    Décidez de la niche que vous souhaitez exploiter et établissez votre positionnement

Les produits que vous décidez de commercialiser et la façon dont vous allez les présenter sont deux facteurs déterminants pour la réussite de votre entreprise. Vous devez vous assurer que votre concept est suffisamment original pour attirer de nouveaux clients.

 Votre idée doit absolument être novatrice. Si vous reprenez un créneau déjà exploité, vous aurez toutes les peines du monde à convaincre des clients de venir chez vous, plutôt que chez leur fournisseur habituel ou déjà installé sur le marché et dont la réputation d’excellence est établie.

Votre positionnement affecte votre façon de vendre : voulez-vous toucher une large cible, vendre à bas coût, vous tourner vers une offre de luxe, etc.

Vous devez aussi confronter votre projet à la réalité du marché et à ses tendances. Prenez le temps de visiter les boutiques en ligne de produits de bain pour examiner les articles proposés et la façon dont ils sont présentés et vendus.

Il existe différentes façons de se démarquer de vos concurrents :

  • la nature des produits de bain ;
  • le prix ;
  • le packaging ;
  • l’engagement des clients : vous pouvez par exemple proposer de l’affiliation ;
  • la stratégie commerciale ;
  • les promotions ;
  • la multiplication des produits ou au contraire la concentration sur un nombre très réduit, voire un seul article ;
  • les programmes de fidélisation, etc.

Enfin, votre offre doit correspondre à votre cible, en termes d’image, ainsi que pour l’aspect financier. Cette donnée doit être vérifiée au cours de l’étude de marché.

L’étude de marché et le business plan

Lorsque votre idée commence à prendre forme, effectuez une étude de marché sérieuse. Elle vous permet de définir votre persona, c’est-à-dire le portrait-robot de votre client. Vous déterminez ensuite si votre positionnement vous permet de toucher suffisamment de personnes et si vous avez votre place parmi la concurrence.

L’étude de marché vous permet de valider la viabilité de votre projet de boutique en ligne de produits de bain. Elle vous servira également pour fonder votre politique commerciale et votre stratégie de communication.

L’étude de marché s’insère dans un document plus généraliste : le business plan qui est votre bible. Il vous sert en amont pour convaincre des investisseurs de vous accompagner dans votre projet. Il est à fournir en premier lieu à votre banquier. Il constituera ensuite votre feuille de route pour vos premières années d’exercice.

2.    Déterminez l’origine de vos produits

Vos produits peuvent être issus de 4 origines : la fabrication maison, la sous-traitance de la fabrication de vos propres produits, la vente en marque blanche ou la revente. Votre choix influence votre logistique, vos prix et votre marge.

1 — Les produits de bain faits maison

Fabriquer vos produits de bain faits maison vous garantit de proposer une offre unique et originale. Si vous choisissez cette option, vous devez vous montrer rigoureux, car vous devrez respecter des règles strictes qui concernent le choix des matières premières, le processus de fabrication, les certifications, le conditionnement et le respect des normes avec des mentions et pictogrammes obligatoires.

Il convient de vous renseigner et de vous former pour que votre commerce soit légal.

2 — La sous-traitance de la fabrication de vos produits de bain

La sous-traitance de la fabrication de vos produits de bain vous permet de créer vos propres formules, mais sans vous encombrer des contraintes de fabrication et conditionnement qui demandent de l’investissement financier, ainsi que du temps. Vous bénéficiez également de l’expertise de votre fabricant qui vous aide à élaborer les produits.

3 — La vente en marque blanche

Vendre en marque blanche (ou marque de distributeur) consiste à revendre des produits que le fabricant vous cède sans apposer sa marque. Il vous revient de créer votre enseigne et votre identité visuelle, ainsi que votre argumentaire commercial.

La marque blanche est un compromis qui vous permet de distribuer vos produits de bain sous une enseigne unique, même si d’autres revendeurs de votre fabricant distribueront exactement les mêmes produits. Le client en revanche peut se sentir lésé s’il s’aperçoit du subterfuge, mais les probabilités sont minces.

Cette méthode vous enjoint de miser sur votre packaging et sur votre offre commerciale, car vous ne pouvez pas vous distinguer par la simple composition de votre produit.

4 — La revente

La revente de produits de bain est la formule la plus simple, mais celle qui vous octroiera la marge la plus réduite. Vous sélectionnez un ou plusieurs fabricants qui ont fait le choix de ne pas distribuer directement leurs articles et qui préfèrent les confier à des gens comme vous.

Certains peuvent même vous proposer le concept du dropshipping : une fois la commande passée, il revient au fabricant d’envoyer le colis au client, ce qui vous évite de stocker de la marchandise et de vous charger de la logistique. Le dropshipping représente la solution de facilité par excellence, mais restreint encore votre marge.

Le respect de la réglementation

Quel que soit votre choix, vous devez connaître la réglementation. Même si vous n’êtes pas vous-même producteur, vous devez pouvoir vous assurer que votre fabricant respecte les normes. Elles concernent en premier lieu la composition de votre article de bain, car il s’agit de produit sensible, en contact direct avec la peau. Il faut ensuite respecter les règles de conditionnement et les mentions qui doivent figurer sur les emballages : date de péremption, durée d’utilisation après ouverture, nom et adresse du fabricant, liste des ingrédients, numéro de lot, précautions particulières d’emploi et pays d’origine pour les produits importés.

Vous devez enfin respecter les critères de véracité et démontrer par des éléments probants vos allégations marketing concernant les bénéfices de vos produits de bain.

3.    La construction de votre offre

Si vous ne fonctionnez pas sur le concept de la revente, vous devez créer votre propre marque. Cela implique de définir un nom, puis de concevoir un logo et une identité visuelle plus globale. Il s’agit d’éléments capitaux qui doivent être évocateurs et inspirer confiance. Ils jouent aussi en faveur de votre positionnement, la présentation d’une marque destinée au grand public n’est pas la même que celle d’un produit de luxe.

Veillez à être cohérent entre votre image, votre positionnement, vos tarifs et votre cible.

4.    La création de sa boutique en ligne de produits de bain

Il est temps d’entrer dans la partie concrète de votre projet avec la création de votre boutique en ligne de produits de bain. Vous pouvez vous former seul et utiliser un CMS qui vous facilite la tâche, comme Shopify, WooCommerce, etc. Si vous disposez d’un budget plus conséquent, demandez à un professionnel de créer votre boutique, afin d’accéder à davantage de personnalisations.

Votre site doit être convivial et facile à naviguer. Chacun de vos produits doit être accompagné d’une fiche la plus exhaustive possible. Elle contient les caractéristiques du produit (taille, poids, parfum, etc.), son utilité et la façon de se s’en servir. Votre fiche doit être rédigée sous un angle commercial pour inciter votre prospect à glisser le produit dans son panier. Évitez le racolage tapageur avec des arguments fallacieux qui risquent de décevoir votre client et générer un bouche-à-oreille négatif.

N’oubliez pas de rédiger votre page « À propos » qui explique votre démarche et la philosophie de votre marque. Elle s’avère très importante pour donner confiance à vos visiteurs. Ceux-ci doivent aussi disposer d’un accès direct à un contact pour vous demander des compléments d’information.

Mettez en valeur vos produits avec des photos qui le montrent sous tous ses angles et qui prouvent aussi les résultats pendant ou après leur utilisation. L’image d’une baignoire affichant un bain moussant généreux à l’aspect onctueux par exemple aide à la décision.

Vos conditions générales de vente et votre politique de retour doivent apparaître clairement, tout comme les conditions et tarifs de livraison.

5.    La mise en œuvre de votre stratégie commerciale

Vous devez avoir décrit votre stratégie commerciale dans votre business plan. Il est temps de la mettre en œuvre. Vous devez impérativement générer du trafic sur votre site pour optimiser vos chances de vendre.

Les moyens sont multiples : campagnes de publicité payante, communication sur les réseaux sociaux, référencement naturel grâce aux articles de blog, affiliation, promotions, etc.

6.    La gestion de votre boutique en ligne de produits pour le bain

La gestion de votre boutique en ligne de produits pour le bain nécessite l’utilisation d’un logiciel de comptabilité e-commerce. Choisissez un outil qui soit adapté à votre entreprise. Il doit être pratique, intuitif et efficace. Votre objectif est de passer le moins de temps possible sur votre comptabilité, tout en bénéficiant d’un maximum de fonctionnalités.

Vous pouvez tester gratuitement le logiciel de facturation Bizyness, spécifiquement conçu pour le e-commerce. Il s’adapte à votre statut juridique, se synchronise avec votre boutique en ligne de produits de bains, ainsi qu’avec votre compte en banque. Il vous permet d’automatiser un maximum de tâches. Bizyness vous aide à gérer votre fichier clients et fournisseurs, à réaliser les exports pour votre banquier ou l’administration fiscale et éditer vos factures automatiquement pour vous faire gagner du temps.

Bizyness propose une multitude d’autres fonctions que vous pouvez tester, grâce à une période d’essai gratuite et sans engagement de 15 jours.

Besoin d'aide pour gérer simplement votre entreprise ?

Rejoignez nos centaines de clients déjà satisfaits ! Essayez Bizyness gratuitement pendant 30 jours, sans engagement ni carte de crédit.

© 2022 Bizyness. Développé avec en Haute-Savoie.