Astuces anti procrastination ou comment améliorer ses revenus

Découvrez 7 astuces pour venir à bout de la procrastination qui paralyse l’entrepreneur et l’empêche de vivre ses rêves.

  • 27 août 2022
Astuces anti procrastination ou comment améliorer ses revenus

La procrastination fait partie des pires ennemis de l’entrepreneur. Cet art de remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même devient vite un handicap sérieux qui bride les revenus de l’entreprise, lorsque son dirigeant semble pétrifié par son propre immobilisme. Ce même mal touche aussi de plein fouet les personnes qui souhaitent se lancer à leur compte, mais éprouvent des difficultés à concrétiser leurs rêves. Voici les meilleures astuces anti procrastination pour sortir de la paralysie et enfin passer à l’action.

Qu’est-ce que la procrastination ?

Procrastiner est la tendance à remettre au lendemain ce que l’on doit faire le jour même, par paresse, négligence, manque d’intérêt, peur d’échouer, crainte de ne pas être à la hauteur… La procrastination vous enferme dans un immobilisme qui vous empêche de mener à bien vos projets.

La procrastination génère une zone de confort dangereuse

La procrastination permet de trouver toutes les bonnes excuses de ne pas se lancer et de ne pas appliquer ses idées qui pourtant pourraient changer votre vie. Elle génère un certain confort, car vous ne vous confrontez pas aux difficultés du réel et ne risquez pas ainsi d’échouer. Il s’agit de trouver tous les prétextes pour expliquer que vous ne pouvez pas avancer.

Mais elle finit par vous faire culpabiliser et créer un cercle vicieux

Toutefois, si vous sauvez la face en société en inventant toutes les excuses pour justifier cette inertie, vous tombez dans le marasme, car vous êtes incapable de vivre vos rêves. Et si un jour vous arrêtez de vous voiler la face, vous vous déconsidérez à vos propres yeux, ce qui ne fait qu’aggraver votre tendance à la procrastination.  

Le tableau est un peu noir, mais il n’est pas désespéré ! Dès lors que vous prenez conscience que vous procrastinez, vous faites déjà un pas de géant. L’étape suivante consiste à prendre le taureau par les cornes et appliquer les astuces anti procrastination qui suivent. En arrivant à vaincre cette vilaine manie, vous reprenez confiance en vous et cette nouvelle estime vous permet d’avancer. C’est alors un cercle vertueux que vous créez. À partir de ce moment, vos performances progressent, tout comme votre chiffre d’affaires.

1.    Créez un cadre de travail confortable… mais pas trop

Il importe que vous soyez bien installé sur votre poste de travail pour trouver un certain confort. En revanche, ne dépassez pas les limites en travaillant depuis votre lit, car les messages que vous envoyez à votre cerveau sont pour le moins contradictoires.

Soyez ordonné et ne vivez pas dans le capharnaüm. Le désordre qui règne dans un bureau influence négativement votre esprit. Les ressorts psychologiques sont particulièrement puissants : vivre dans un espace dégagé et agréable vous fournit inconsciemment davantage de motivation.

2.    Écrivez noir sur blanc vos idées et projets

Lorsque vous souhaitez vous lancer en tant qu’indépendant, vous êtes souvent seul à l’origine du projet. Si vous manquez de motivation et que vous craignez l’échec, vous n’avez personne pour vous motiver et vous intimer de passer à l’action, plutôt que de rêver benoîtement à ce que « pourrait » être votre entreprise.

Vous devez concrétiser vos idées et vos projets en les définissant par des mots et des images. Selon votre façon de vous exprimer, posez-vous devant votre ordinateur ou une feuille blanche et commencez à travailler sur votre projet. Revenez autant de fois que nécessaire sur ces phrases et ces croquis qui décrivent votre future activité, l’organigramme de votre entreprise, une stratégie commerciale, un logo, etc.

Grâce à ce document concret, vous voyez plus clairement où vous voulez aller.

3.    Établissez les moyens à mettre en œuvre pour faire aboutir votre projet

Votre projet commence à prendre forme et vous commencez à imaginer les moyens à mettre en œuvre pour le faire aboutir. Peaufinez-le et commencez à établir la liste des actions à entreprendre : faire une étude de marché, chercher des noms de marque, trouver un associé ou un fournisseur…

Cette liste vous aide à définir les moyens que vous vous donnez pour réussir. Si vous le pouvez, incluez des échéances pour vous motiver. Cela vous permet de vous ancrer dans la réalité et de vous obliger à passer à l’action.

Lorsque vous avez accompli la tâche correspondant à une ligne de votre liste, n’effacez pas celle-ci, mais cochez -là ou rayez-la. Cela vous permet de visualiser le parcours que vous accomplissez. S’il peut être un peu angoissant de se trouver face à une longue liste, au fur et à mesure que vous en cochez les lignes, vous valorisez votre travail et voyez votre but se rapprocher.

4.    Interrogez-vous sur vos craintes

Il n’est pas anormal d’avoir des craintes. C’est même plutôt bon signe, car cela prouve que vous n’êtes pas inconscient. Toutefois, il faut répondre aux peurs et ne pas les laisser vous paralyser.

Interrogez-vous sur vos doutes, afin de travailler dessus. Rationalisez vos angoisses pour les calmer. Au fil du temps, vous voyez votre projet s’échafauder et vous pouvez vous rassurer sur vos capacités. En vous en sentant davantage en confiance, vous serez fier d’avoir dépassé vos craintes, ce qui stimulera votre motivation.

Et au pire…

Vous n’allez peut-être pas tout réussir du premier coup, mais vous forgez votre expérience, ce qui vous est toujours bénéfique. Relativisez les conséquences si vous n’atteignez pas rapidement vos objectifs et que vous devez persister. Il n’est tout de même pas question de vie ou de mort.

Devenir chef d’entreprise n’est pas donné à tout le monde, il faut du courage et de l’ambition. Passer à l’action signifie sortir de sa zone de confort et vous pouvez en être fier. Allez au bout de votre projet, car il n’existe rien de pire que la frustration dans le domaine de l’entrepreneuriat. Vous serez au moins fier de regarder tout ce que vous avez accompli et les efforts finissent toujours par payer si vous travaillez sérieusement sur votre entreprise.

5.    N’attendez pas que tout soit parfait, car il n’est pas pire motif de procrastination !

Si la perfection existait, cela se saurait ! Dans le monde réel, nous passons notre temps à rectifier, peaufiner, améliorer… C’est ce qui fait aussi le sel de l’entrepreneuriat. Vous donner comme but de concevoir un plan parfait sur le papier avant de vous lancer concrètement, constitue un prétexte idéal pour toujours tout repousser au lendemain. Autrement dit, vous vous donnez toutes les excuses pour procrastiner.  

Vous n’allez pas bien sûr vous lancer à l’aveuglette, mais vous devez vous fixer des échéances et vous montrer ferme quant à leur respect. Tout ne se passera peut-être pas comme prévu, mais si vous êtes arrivé jusque-là, vous possédez les atouts pour rebondir et trouver les solutions à tout aléa.

6.    Imposez-vous un agenda

Comme lorsque vous avez posé les premiers jalons de votre projet, listez les actions à réaliser au jour le jour. À la fin de la journée, vous devez cocher toutes les cases. Si ce n’est pas le cas, vous devez vous infliger une discipline un peu plus dure. Elle peut généralement commencer par l’avancée de l’horaire de votre réveil matin !

La procrastination utilise tous les subterfuges pour vous faire reculer les échéances : se lever tard, faire mille petites choses inutiles avant de vous concentrer sur votre entreprise, se laisser distraire par les réseaux sociaux, allumer la télévision… Sans devenir un spartiate, il faut impérativement vous fixer un cadre qui vous oblige à avancer.

Planifiez vos pauses

Vous ne devez pas vous laisser interrompre à tout moment par des distractions comme la boîte mail qui clignote ou le téléphone qui sonne. Vous perdez un temps fou en fractionnant vos tâches, car vous manquez de concentration.

En revanche, vous avez bien sûr droit à des pauses. Fixez-vous une heure fixe ou une échéance quelconque — par exemple la fin d’une tâche déterminée — pour vous lever, aller prendre un café, jouer deux minutes avec le chien…

7.    Félicitez-vous de chaque avancée !

Félicitez-vous de chaque avancée, car personne ne le fera pour vous ! Lorsque vous cochez une ligne sur votre liste à accomplir ou que vous constatez à la fin de la journée que vous avez respecté votre agenda, soyez-en fier.

Tout ce qui s’avère gratifiant consolide votre confiance en vous.  

La procrastination n’est pas incurable, bien au contraire. Lorsque vous aurez réussi à la vaincre, vous serez fier d’avoir su vous dépasser et votre motivation n’en sera que plus renforcée pour aller au bout de votre projet et de vos ambitions.

Besoin d'aide pour gérer simplement votre entreprise ?

Rejoignez nos centaines de clients déjà satisfaits ! Essayez Bizyness gratuitement pendant 30 jours, sans engagement ni carte de crédit.

© 2022 Bizyness. Développé avec en Haute-Savoie.